Accueil › Spécialités › Thoracique

Le nodule pulmonaire

Envoyer à un ami Imprimer
Spécialités

Vous avez un nodule pulmonaire qui a été détecté sur une radiographie ou sur un scanner. Votre médecin souhaite avoir un diagnostic précis sur la nature de ce nodule et demande des examens spécialisés, voire même une intervention chirurgicale. Cette fiche d’information répond à vos principales questions.

Qu’est ce qu’un nodule pulmonaire ?

C’est une lésion, plus ou moins arrondie, de moins de 3 cm de diamètre entourée de tissu pulmonaire sain. Les nodules pulmonaires sont le plus souvent bénins.

Quels examens ?

Doit-on opérer tous les nodules pulmonaires ?

La décision d’intervention est prise au cas par cas. Il n’est pas toujours utile d’opérer lorsque :

S’il est décidé de ne pas opérer le nodule, que faire ?

Une simple surveillance par un ou des scanner(s) de contrôle qui sont réalisés selon une fréquence décidée par le médecin en fonction du contexte.

En général, le scanner de contrôle est fait 3 ou 6 mois après. Il peut comprendre une mesure volumétrique qui est plus précise qu’une simple mesure des diamètres. Dans ce cas, les scanners doivent être faits dans le même centre d’imagerie, si possible par le même radiologue. Si le nodule reste stable, la surveillance est interrompue. S’il semble augmenter, il faut obtenir un diagnostic soit par une ponction sous scanner soit par une intervention.

Obtenir un diagnostic par ponction sous scanner

Le scanner et le Pet-Scan ne donnent qu’une orientation. Ils ne précisent pas la nature du tissu dont est constitué le nodule. Pour cela, il faut en prélever un fragment. Le procédé le plus rapide et le moins invasif est de faire une biopsie à travers la peau (ponction percutanée) sous contrôle du scanner. L’examen consiste à prélever avec une aiguille, sous anesthésie locale, une « carotte » de tissu qui sera analysée. Il peut parfois nécessiter une hospitalisation de quelques heures. Cette technique n’est réalisable que :

Un décollement du poumon (pneumothorax) est possible dans 10 à 20% des cas mais ne nécessite que très rarement la pose d’un drain. Dans 5 à 10% des cas, l’analyse de la biopsie ne permet pas de conclure et il faut alors prélever un fragment plus important voire la totalité du nodule. Ceci n’est possible que par une intervention chirurgicale.

Obtenir un diagnostic par intervention chirurgicale

L’intervention est faite sous anesthésie générale soit à thorax fermé (Thoracoscopie) soit à thorax ouvert (Thoracotomie), en fonction de la taille du nodule, de sa situation, de son caractère unique ou multiple, et de la nécessité ou non d’explorer l’ensemble du poumon, Dans les 2 cas, un fragment de poumon contenant le nodule est enlevé. Ce fragment est de petite taille et son ablation n’entraîne pas de conséquence sur la fonction respiratoire.

• Intervention par thoracoscopie

L’opération est faite sous anesthésie générale sous contrôle vidéoendoscopique par 3 à 4 cicatrices d’environ 1 cm. La durée d’hospitalisation est de 2 à 3 jours. Les suites opératoires sont détaillées dans la fiche d’information “Thoracoscopie”.

• Intervention par thoracotomie

Une ouverture du thorax est nécessaire soit en cas de contreindication à une thoracoscopie, soit parce qu’un examen minutieux de l’ensemble du poumon est jugé nécessaire, soit parce qu’il faut enlever plusieurs nodules. L’intervention est réalisée par une incision de la paroi latérale du thorax, d’environ 12 cm de longueur, sans enlever de côtes. Les suites sont un peu plus douloureuses qu’après thoracoscopie et l’hospitalisation est comprise entre 5 et 10 jours.

En fonction du contexte (par exemple, suspicion de tumeur maligne du poumon) un examen de la nature du nodule est fait pendant l’intervention (Examen extemporané). Selon les résultats, l’intervention se résumera à l’ablation du nodule ou sera complétée par l’ablation d’une partie plus importante du poumon (voir fiche d’information sur ce sujet). Si le contexte fait évoquer cette possibilité, les modalités en seront évoquées avant l’intervention.

France 5

Vous pouvez visionner un film réalisé au bloc opératoire de l'IMM pour France 5 et l'émission "le Magazine de la Santé". Il s'agit d'une intervention pour nodule pulmonaire effectuée par le Docteur Dominique Gossot.

Rédacteur : Dr Dominique Gossot

Dr E. Brian, Dr R. Caliandro, Dr D. Debrosse, Dr P. Girard, Dr M. Grigoriou, Dr D. Natali, Dr JB. Stern, Département Thoracique, Institut Mutualiste Montsouris - Mise à jour le 30/08/2011 - Téléchargez la version imprimable de cette fiche en cliquant ici.
Mise à jour  Fevrier 2012

© IMM 2012, œuvre sociale de Site de la Mutualité Fonction Publique | Mentions légales
Nous contacter  | Plan du site | Site réalisé par Smart Agence

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.